Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Espace Jean Legendre

LA FRESQUE

09 Octobre 2018

Retour aux spectacles Réserver

Danse
1H30
de 17 À 25€

BALLET PRELJOCAJ

Entrer à l’intérieur d’un tableau, tel est le voyage que propose Angelin Preljocaj avec sa dernière pièce. Inspiré d’un conte traditionnel chinois,  La Fresque réunit dix danseurs, cinq hommes et cinq femmes, décryptant les relations mystérieuses qui existent entre la représentation et le réel.

Artiste prolifique, passionné par les arts, le chorégraphe français d’origine albanaise est l’auteur de plus de cinquante pièces qui parcourent le monde. Développant une écriture qui questionne la manière dont le mouvement des corps génère de l’émotion, il occupe une place incontournable sur la scène internationale. En adaptant La peinture sur le mur, il révèle le pouvoir surnaturel de l’art pictural. Il s’empare de l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’une femme peinte sur un mur. Fasciné par ce qu’elle dégage, celui-ci entre dans le tableau et en fait son épouse… Tout en conservant la trame du récit, le chorégraphe Preljocaj le transpose dans un espace contemporain à la croisée des cultures. Avec des costumes signés Azzedine Alaïa, une bande son de Nicolas Godin (du duo Air), il reste fidèle à sa démarche créatrice et présente une danse narrative, sensuelle et sensorielle. Ce spectacle envoûtant constitue une mise en abîme du pouvoir hypnotique des images. Magistral !

D’après le conte chinois La peinture sur le mur     
Pièce pour 10 danseurs

Chorégraphie Angelin Preljocaj
Danseurs (distribution en cours)
Musique Nicolas Godin
avec la collaboration de Vincent Taurelle sur certains morceaux
Costumes Azzedine Alaïa
Décor et vidéos Constance Guisset Studio
Lumières Éric Soyer
Assistant adjoint à la direction artistique Youri Aharon Van den Bosch
Assistante répétitrice Cécile Médour
Choréologue Dany Lévêque
Réalisation masques Michèle Belobradic
Réalisation décors Atelier du petit chantier

Production Ballet Preljocaj. Coproduction Grand Théâtre de Provence / Maison des Arts de Créteil / Théâtre de la Ville - Paris / Chaillot - Théâtre national de la danse / Scène nationale d’Albi / National Taichung Theater (Taïwan).
©Jean-Claude Carbonne

Presse

Angelin Preljocaj peint avec cette Fresque une pièce harmonieuse, au récit clair et à l’envoûtement certain.                                     
Le Figaro

On retrouve dans la chorégraphie le goût d’Angelin Preljocaj pour les pas de deux et les corps dépliés comme des origamis. Il s’amuse aussi à transformer les cheveux des femmes en lianes surnaturelles, autour desquelles la danse s’organise. Le plaisir des interprètes est perceptible et contagieux dans ce spectacle conçu pour tous les publics.
La Croix


Partager :