Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

édito

 

 

À l'Espace Jean Legendre comme au Théâtre Impérial, c’est à un festival permanent des arts que nous vous convions. Les Théâtres de Compiègne réunissent à la fois une scène pluridisciplinaire de référence et un théâtre de la musique et de l’art lyrique à l’acoustique des plus parfaites au monde, pour une complémentarité et une diversité de propositions artistiques des plus riches. Ils forment un pôle artistique et culturel de renommée nationale sans équivalent en Hauts-de-France. Mais ce pôle artistique unique, c’est surtout un projet exigeant et ouvert à tous, qui fonde sa cohérence et sa dynamique sur la présence d’artistes en résidence, sur la création, la diffusion et la transmission des arts, dans et hors de ses murs. Un projet en mouvement, toujours réinventé qui rassemble et construit.

À partir des créations que nous produisons, coproduisons ou invitons, nous voulons favoriser la rencontre avec les oeuvres et les artistes pour qu’ils nous enrichissent de leur créativité et nous ouvrent la porte de l’imaginaire. Aussi, la création sera toujours bien vivante dans nos théâtres : 40 de nos productions et coproductions seront en tournée en France et dans le monde, dont 15 nouvelles créations que nous présenterons à Compiègne en 2017-2018. Vous retrouverez par exemple Samuel Achache et Jeanne Candel, Blanca Li, Sylvie Baillon et Boris Gibé pour leurs nouveaux spectacles coproduits par l’Espace Jean Legendre.

Centre de production lyrique des Hauts-de-France, le Théâtre Impérial initie, porte ou accompagne de nombreux projets de création chaque année. Ayant toujours à coeur de faire entendre le répertoire lyrique français de 1830 à 1930, le Théâtre Impérial et Les Frivolités Parisiennes, en résidence, s’associent pour produire et vous faire découvrir le sublime opéra-comique d’Auber La Sirène. La direction musicale de cette production est confiée à David Reiland qui dirigera également l’orchestre pour les représentations exceptionnelles de La Belle au bois dormant avec le Yacobson Ballet.

Le répertoire baroque est également à l’honneur cette saison, avec notamment notre nouvelle production de Rinaldo d’Haendel, dans le cadre de La co[opéra]tive, ou avec un programme Gluck/Rameau par Stéphane Degout et Pygmalion.

J’ai souhaité en outre faire participer différents publics à la création de spectacles conçus et réalisés par des artistes de haut niveau afin d’amplifier leur sensibilisation et leur formation aux arts. Après notre parcours immersif et participatif Sur les pas d’Ulysse dans les caves du Théâtre Impérial la saison passée, j’ai proposé à des artistes en résidence d’unir leurs talents pour créer avec des enfants un nouvel opéra : L’Odyssée d’après Homère, que David Gauchard mettra en scène. Nous avons commandé au compositeur Jules Matton et à la librettiste Marion Aubert cette oeuvre où une place significative est donnée au chant choral par des enfants, autour des voix solistes dont la soprano Jeanne Crousaud, également à l’affiche de La Sirène, et autour du Quatuor Debussy.

Nous fêterons en mai le centenaire de Leonard Bernstein avec un temps fort éclectique à l’image de ce fabuleux compositeur. L’un de ses opéras Trouble in Tahiti sera recréé au Théâtre Impérial et son oeuvre chorale Chichester Psalms célébrée par l’Ensemble Aedes, en résidence, qui nous éblouira à nouveau pour deux concerts, en complicité avec des choristes de tous âges de la région.

Nous produisons également un programme original au titre évocateur, Aimer à perdre la raison, porté par le ténor Enguerrand de Hys, le pianiste Paul Beynet et la clarinettiste Élodie Roudet, en résidence depuis la saison dernière et nous collaborons avec l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence pour créer sur notre scène un spectacle musical sur la correspondance de Richard Strauss.

Beaucoup d’autres événements vous attendent comme l’immanquable spectacle de Joël Pommerat Ça ira (1) Fin de Louis, le Festival Les Composites, l’exposition d’oeuvres de M. CHAT, la Journée gourmande consacrée aux compositrices, le concert des Siècles avec Sabine Devieilhe, celui de l’Ensemble Correspondances…

Oui, tout au long de l’année, plusieurs centaines d’artistes seront là. Ils investiront avec vous cet espace commun fabuleux, créateur et libérateur, que représentent et offrent vos théâtres. De formidables moments se profilent ! Partageons-les !


Eric Rouchaud
directeur