Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

LES FRIVOLITÉS PARISIENNES

DIRECTION ARTISTIQUE BENJAMIN EL ARBI ET MATHIEU FRANOT

C’est au coeur de l’opéra-comique, de l’opéra bouffe et de l’opérette que voyage la compagnie des Frivolités Parisiennes. Portée par le désir de remettre ces icônes du paysage artistique du XIXe siècle au goût du jour, elle a pour but de leur rendre leurs lettres de noblesse ainsi qu’une place prépondérante dans la programmation culturelle grâce à un travail de représentation fidèle et abouti. C’est un lieu de vie, pétillant, innovant, qui se fâche, gronde mais donne le ton, que porte en lui le
théâtre d’Hervé, d’Auber, d’Adam ou d’Offenbach : un Paris bouillonnant, remuant, capitale culturelle pleine de couleurs et d’épices. Les Frivolités Parisiennes ont la volonté de faire redécouvrir à un large public ce répertoire, subtil mélange de musique et de théâtre, véritable pièce du patrimoine culturel français et trait d’union entre la culture populaire et la musique savante.
Mathieu Franot et Benjamin El Arbi, deux jeunes musiciens passionnés par le répertoire lyrique françaisromantique, sont à l’origine des Frivolités Parisiennes qu’ils fondent en 2012. Particulièrement sensible au répertoire de la compagnie et à leur démarche de « dénicheurde répertoire », le Théâtre Impérial vous donne rendez vous avec Les Frivolités Parisiennes en début de saison pour la comédie musicale Yes ! puis pour une nouvelle production de l’opéra-comique La Sirène. L’Orchestre des Frivolités Parisiennes étant en résidence pour la deuxième saison, le Théâtre Impérial leur a également proposé de faire retentir en février la musique de Tchaïkovski pour le ballet La Belle au bois dormant en s’associant au Yacobson Ballet de Saint-Pétersbourg.