Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Théâtre Impérial

PHILIPPE JAROUSSKY ET L’ENSEMBLE ARTASERSE

14 Novembre 2020

Retour aux spectacles Réserver

Concert
1H40 AVEC ENTRACTE
Tarif spécial hors abonnement

Festival En Voix !

È MORTO IL MIO GESÙ

La voix glorieuse du contre-ténor Philippe Jaroussky se met au service de l’opéra et de l’oratorio italien.

En 1999, Philippe Jaroussky interprétait son premier rôle : celui d’Ismaele, le fils de Sedecia dans Sedecia, re di Gerusalemme d’Alessandro Scarlatti. Après deux décennies de carrière, il revient à ce compositeur et nous offre ici un florilège d’airs italiens à la bascule des XVIIe et XVIIIe siècles. Grâce à leur fécondité et à la rivalité entretenue par les théâtres des grandes villes, l’Italie régnait alors sur l’Europe musicale. Antonio Caldara, Nicola Fago, Antonio Vivaldi (qu’on ne saurait réduire aux Quatre saisons !) utilisaient un langage commun pour aboutir à la même intensité expressive, et ce aussi bien au théâtre qu’à l’église, la musique sacrée refusant de faire le sacrifice de la virtuosité ou du faste des grandes mélodies. Quant à Johann Adolph Hasse, né près de Hambourg, il devint l’ami d’Alessandro Scarlatti à Naples, épousa une chanteuse vénitienne et fut l’un des champions de l’opera seria. En puisant dans ce vaste répertoire aux joyaux innombrables, Philippe Jaroussky et l’Ensemble Artaserse proposent un programme intitulé È morto il mio Gesù (« Mon Jésus est mort »), où le lyrisme le plus sensuel se met au service de l’évocation de la figure de Jean-Baptiste (La decollazione di san Giovanni Battista de Bononcini), de l’exil d’Israël en Égypte (Dio al Sinai de Fortunato Chelleri, Il faraone sommerso de Nicola Fago), etc.

Extrait de Ombra mai fù (extrait de Xerse, acte I, scène 1) de Francesco Cavalli par L'Ensemble Artaserse et Philippe Jaroussky ici

Dans le cadre du
Festival En Voix !

Philippe Jaroussky, contre-ténor
Ensemble Artaserse

Fortunato Chelleri
Extrait de Dio al Sinai
Sinfonia
Récit accompagnato
« Odi, Mose mio fido »
Aria « Caderà, perirà »

Giovanni Bononcini
Extrait de La decollazione di San Giovanni Battista
Aria « Bacio l’ombre e le catene »
Sinfonia

Alessandro Scarlatti
Extrait de Giuditta
« Dormi o fulmine di guerra »

Johann Adolf Hasse
Extrait de La conversione di San Agostino
Récit « si, solo à te mio dio »
Aria « il rimorso opprime il seno »

Antonio Caldara
Extrait de Santa ferma
Aria « Amar senza penar »
Extrait Morte e sepoltura di Cristo
Aria « è morto il mio Gesù »
Sinfonia
Extrait d’Assalonne
« Contro l’empio s’impuni la spada »

Nicola Fago
Extrait d’Il Faraone Sommerso
« Fors’è pur nel proprio sangue »

Antonio Vivaldi
Sinfonia Santo sepolcro RV169

Programme sous réserve
d’éventuelles modifications

© Simon Fowler 

Partager :