Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Théâtre Impérial

TROUBLE IN TAHITI
MANGA-CAFE

17 Mai 2018

Opéra
1h50 avec entracte
de 8 à 39€

Coproduction
du Théâtre Impérial

BERNSTEIN / ZAVARO

Deux opéras en miroir : Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein et la création mondiale de Manga-Café de Pascal Zavaro, coproduits par le Théâtre Impérial. Au coeur, l’amour et la quête du bonheur pour les personnages, la certitude de vivre une soirée des plus enthousiasmantes pour les spectateurs.

Célèbre pour ses comédies musicales dont West Side Story, Leonard Bernstein aurait eu 100 ans cette année. L’occasion pour le Théâtre Impérial de le fêter à trois reprises en mai et de commencer par cet opéra écrit dans un langage proche des revues de Broadway où s’y retrouvent le sens du swing et la sophistication de ce formidable compositeur.

Leonard Bernstein et Pascal Zavaro (à l’affiche également au début de cette saison) se rencontrent avec ces deux ouvrages d’une durée égale qui, à soixante-cinq ans de distance, mettent en scène les mouvements de l’âme d’un homme et d’une femme et où la question de leur amour est posée.

Réalité, espoir ou illusion ? Dans Manga-Café, donné ici en première mondiale, Pascal Zavaro s’inspire d’une histoire vraie survenue au Japon : un jeune homme sauve d’une agression une jeune femme qui disparaît… et qu’il retrouve grâce aux réseaux sociaux. Dans Trouble in Tahiti (1952), lui, Leonard Bernstein nous raconte les aléas de la vie conjugale d’un couple de la middle-class américaine qui, par leurs duos d’amour, fait monter nos larmes.

À nous maintenant de vibrer aux rythmes de leurs quêtes d’amour, aux rythmes des voix et des musiques qui les portent et qui nous emportent.

Trouble in Tahiti
Opéra en un acte Musique et livret de
Leonard Bernstein
Créé à l’Université Brandeis à Waltham le 12 juin 1952
Nouvelle production

Direction Julien Masmondet
Mise en scène
Catherine Dune
Assistant à la mise en scène
Didier Henry
Chef de chant
Thomas Palmer
Décors
Elsa Ejchenrand
Costumes
Elisabeth de Sauverzac
Lumières
Marc Delamaiziere

Manga-Café
Opéra en un acte Musique et livret de Pascal Zavaro
Création mondiale le 17 mai 2018 au Théâtre Impérial
Direction
Julien Masmondet
Mise en scène
Catherine Dune
Décors
Elsa Ejchenrand
Costumes
Elisabeth de Sauverzac
Lumières
Marc Delamaiziere
Ensemble instrumental :
Les Apaches
Avec cinq chanteurs dont
Eléonore Pancrazi, mezzo-soprano
et
Laurent Deleuil, baryton (distribution en cours)

Trouble in Tahiti Coproduction Festival Musiques au pays de Pierre Loti / ArtemOise. Manga-Café Production ArtemOise / Festival Musiques au pays de Pierre Loti. Coproduction Théâtre Impérial. Coréalisation Athénée, Théâtre Louis Jouvet - Paris / Théâtre de la Coupe d’or - Rochefort.
©DR

Presse

Catherine Dune (…) maîtrise parfaitement la direction d’acteurs et la gestion de l’espace (…) Bernstein compose une partition inspirée : on y trouve aussi bien le style jazzy qu’une formidable séquence très Broadway, et de nombreuses belles pages lyriques rappelant Britten, voire Mahler. Un trio joue le rôle du choeur de la tragédie grecque, commentant cette vie trop « américaine ».
Opéra Magazine


Partager :

Vous
aimerez aussi

Concert

29
Mai 2018

AEDES CHANTE BERNSTEIN

Concert

24
Mai 2018

BERNSTEIN, GERSHWIN, COPLAND

Opéra

01
Décembre 2017

LE BARBIER DE SÉVILLE

ROSSINI